La France championne d’Europe du piratage de logiciels ?

Il est notoirement connu en Europe que la France est un des pays de l’union où les internautes piratent le plus. Une étude, menée par la Business Software Association (BSA) et publiée cette semaine réaffirme cela, en indiquant que 39 % des logiciels installés sur les ordinateurs français seraient piratés.

2 milliards d'euros de logiciels piratés en France

La BSA, qui affirme que le piratage de logiciels a coûté 44 milliards d’euros en 2010, a mené cette étude dans 116 pays à travers le monde. Il ressort que la France est en première place au niveau européen, avec un taux de piratage de 39 %, pour une valeur estimée à 1,9 milliard d’euros en 2010. Elle surpasse ainsi l’Allemagne (1,4 milliard, 27 %), l’Italie (1,3 milliard, 49 %) et le Royaume-Uni (1,3 milliard, 49 %).

Au niveau mondial, ce sont les pays émergents qui inquiètent le plus la BSA : « Les taux de piratage dans ces pays sont 2,5 fois supérieurs à ceux du monde développé et la valeur commerciale des logiciels piratés (21,7 milliards d’euros) y représente plus de la moitié du total mondial ».

N'oubliez pas, mercredi prochain, notre chat organisé avec Éric Walter, secrétaire général de l'Hadopi. Vous pouvez d'ores et déjà lui poser vos question sur Tom's Guide.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • reacweb
    Ne relayez pas les propos du BSA. Cette association cherche à manipuler les gens en propageant des mensonges. Ils ont régulièrement été condamnés par la justice pour leurs pratiques.

    Une chose est sûre, si le BSA affirme quelque chose, c'est faux et donc le contraire est plus probable.
    1
  • franckd00
    Le taux de 30% me parait aussi excessif que farfelu... Les statistiques de "l' Association de défense des droits des développeurs de logiciels propriétaires" sont à peu près aussi crédibles que celles de la SACEM en matière de piratage musicale, de la SACD... Bref de tous ces pov' petits étranglés par les grands méchants pirates.

    Comme je n'arrive pas à croire qu'un tiers de la population soit composé de voleurs et de malhonnêtes, c'est sans doute que les coûts sont estimés indus par une partie encore plus importante de la société...

    Et petit rappel a Nicolas Aguila: il est abusif de parler de "pertes" quand il s'agit de "manque à gagner" : imaginons un moment que saisis de remord tous ces vilains voleurs se convertissent aux logiciels libres (souvent gratuits); le BSA parlerait probablement d'une "érosion de ses parts de marché", mais ne lancerait certainement pas d'accusation de vol...Bon à la rigueur de "communisme"... ;)
    1
  • tonton-du-bled
    je préfère ne pas m'exprimer, mais quand on voit des logiciels a 600/800 € plus des extensions a 80e l'unité, Bon, de 1 ces chiffres montent vite, et de deux, de quel logiciel ce sondage parle ? En supposant que le taux de piratage soit réellement de 39% , c'est peut être qu'acheter un logiciel qui coute le prix d'une paye juste pour "passer le temps" n'est pas très attractif . Et puis la pluspart des francais n'en font pas une utilisation commerciale a ma connaissance, ca amuse les jeunes de truquer les photos sur leur blogs etc, bon... Donc au final ce truc me fait bien rire, le pire dans tout ca, c'est qu'on risque fort de se taper une nouvelle polémique dans les prochains mois, et Patati et Patata que je te fait une loi HADOPI je ne sait quel numéro ...
    0