Piratage : la leçon des majors

virus pirate flagRichard Parson, PDG de Time Warner, et Edgar Bronfman, PDG de Warner Music, viennent de plomber la crédibilité de la chasse aux pirates dans le domaine de la musique. Ils ont tous les deux rappelé que non seulement ils pouvaient faire ce qu’ils interdisaient, mais de plus le faire impunément.

Démission des majors ?

Le premier a avoué à Reuters qu’il avait plusieurs iPods gracieusement chargés de musique : « J’ai chargé sur eux la totalité du catalogue de Warner Music avant la vente », explique-t-il placidement. Cela représente environ un million de dollars d’œuvres, dont il n’a vraisemblablement jamais payé les droits d’auteurs ...

Le second a surpris ses enfants en train de télécharger illégalement de la musique sur Internet. Moins grave direz-vous ? Ces derniers, de ses propres aveux, ont eu le droit à un sermon, mais combien d’internautes ont pu se contenter d’un simple sermon ? Condamnés à des milliers de dollars d’amende (4500 dollars en moyenne), ils ont dû s’acquitter de mois de salaire. Un chiffre qui ne ferait sans doute même pas sourciller M. Bronfman qui pourrait payer en une journée la déviation de ses bambins.

Malgré cela, à Noël, on peut être certain que les “pirates” iront remplir leurs caddies de produits estampillés Warner. Trêve festive ou absence de rancune ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • sleg@IDN
    Citation:
    Malgré cela, à Noël, on peut être certain que les “pirates” iront remplir leurs caddies de produits estampillés Warner.


    Pas moi en tout cas ...

    Boycotte !! :bounce:
    0
  • gameplayer
    Je dirais même plus, Boycothon(s) !
    0