Et si le piratage favorisait les romanciers?

L'écrivain Paulo CoelhoPendant que l’industrie de la musique ne sait plus quoi faire face au piratage, un écrivain se réjouit du partage illégal de ses romans. Des traductions circulant sur le net ont boosté les ventes des livres papiers.

Quand le partage de la culture devient lucratif...

Avant la mise en ligne d’une traduction en russe d’un livre de Paulo Coelho, les ventes de romans de cet écrivain brésilien étaient de 3 000 à 100 000 dans ce pays. Trois ans plus tard, il en avait vendu un million. Il dit avoir observé le même phénomène après des traductions anglaises, norvégiennes ou japonaises, lorsque le livre traduit sortait réellement en version papier. Une véritable publicité gratuite, initiée par des fans !

Essayez, avant d’acheter

Loin des aspirations de la loi HadopiProjet de loi française relative à la protection des droits d’auteur sur Internet. Elle introduit notamment le concept de riposte graduée et prévoit l... (voir l’article Après les chanteurs, les cinéastes défendent Hadopi), l’écrivain a alors tout simplement décidé d’inclure lui-même des annotations dans une version pirate, avant de mettre des liens y renvoyant, depuis son propre site. Cela lui a valut quelques problèmes avec Harper&Collins, sa maison d’édition. L’auteur et la société ont alors dû conclure un pacte : une nouvelle de Paulo Coelho sera disponible gratuitement sur internet, une fois par mois.

Roman participatif

Depuis le web, il appelle également les internautes à lui faire des suggestions pour des ouvrages en cours. Pour les illustrations, ils peuvent également lui faire des propositions de photos de Flickr. La preuve qu’Internet peut être moyen de se rapprocher de la philosophie...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • jer_gladiator
    enfin quelqu'un d'honnête qui reconnait que le partage améliore la notoriété et donc les ventes.

    Pour la musique et le cinéma c'est la même chose, sauf que pour la musique les gens ne veulent plus de CD, mais des MP3.

    et tous le reste si on compare le nombre de téléchargement au nombre de vente ils sont généralement proportionnel.
    5
  • Chrisdan73
    Citation:
    L’auteur et la société ont alors dû conclure un pacte : une nouvelle de Paulo Coelho sera disponible gratuitement sur internet, une fois par mois.

    Avez vous un lien ?
    0
  • tomlev
    Bravo M. Coelho !
    1