3 pirates arrêtés après l'infection de 13 millions de PC

La police espagnole vient de procéder à l’arrestation de trois pirates soupçonnés d’être les créateurs du ver Mariposa. À l’origine de la création du botnet du même nom, il aurait infecté plus de 13 millions de PC.

Jusqu'à six ans de prison

Ce « papillon » (mariposa en espagnol) s’est propagé depuis décembre 2008 via une faille de sécurité d’Internet Explorer. Il a ensuite continué à l’être via les réseaux P2P ou MSN Messenger. Au total, les estimations font état de presque 13 millions de PC infectés à travers plus de 190 pays (dont 40 institutions financières).

Âgés de 25 à 31 ans, « netkairo », « jonyloleante » et « ostiator », les trois pirates espagnols risquent une peine allant jusqu’à six ans de prison. Pourtant selon la Garde Civile, aucun d’entre eux ne dispose des connaissances techniques nécessaires. Les trois complices auraient réussi à accéder à ce code malveillant et à le mettre en place grâce à des contacts.

Ce sont d’ailleurs plusieurs maladresses qui ont permis aux autorités de remonter jusqu’à eux : traces laissées lors de l’utilisation de services Web et enregistrements de nom de domaines sous leurs véritables identités. Cela ne marquerait pour autant pas la fin du botnet, les PCs restent infectés et ne demandent qu’à répondre au serveur d’administration.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • OmaR
    Enregistrement de noms de domaines sous leurs véritables identités !
    Ils l'ont bien cherché alors :)
    5
  • sma9a
    Voila quand on veut faire le malin avec l'état looooool
    -2
  • but2ene
    Ce serait plutot les utilisateur de IE à qu'il faudrait partager leur peine ;)
    Moi je dis cela je dis rien XD
    1