70 pirates français arrêtés pour avoir acheté un logiciel espion

Comme le rapportait RTL ce mercredi, la Direction centrale de la police judiciaire aurait arrêté, entre lundi et mardi, 70 pirates informatiques soupçonnés d’utiliser le logiciel espion Blackshades afin de piloter des ordinateurs cibles à distance.

Entre lundi et mardi, la police judiciaire aurait donc arrêté 70 personnes entre Lille, Bordeaux, Paris et La Réunion. Soupçonnés de piratage informatique, les 70 individus auraient fait l’objet d’une enquête de plusieurs mois par les forces de l’ordre suite à un signalement du FBI. Ils ont été repérés grâce à l’arrestation d’un revendeur du logiciel pirate Blackshades qui avait associé leur nom à un fichier d’acheteurs.

Blackshades est un logiciel espion. Il permet de s’introduire et de piloter à distance un ordinateur cible. Dès lors, il est possible d’accéder au disque dur de la machine infestée, de contrôler l’ordinateur à distance ou de récupérer des identifiants et des mots de passe des utilisateurs. Vendu entre 40 et 100 dollars par an depuis 2010, le logiciel continue à être vendu via certains forums sur Internet. En juin 2012, un revendeur du nom de Michael Hogue a été arrêté à Tucson, en Arizona, pour avoir commercialisé ce logiciel.  On ne sait pas si c’est cette arrestation qui a permis d’identifier le réseau de 70 pirates français.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Eqst-ce que la Direction centrale de la police judiciaire va arrêter certains membres de la NSA qui font la même chose en France que les acheteurs du logiciel qui eux risquent une peine de prison.
    0