PS3 sans Linux : un joueur porte plainte contre Sony

En mars dernier, Sony annonçait que la nouvelle mise à jour de sa console ne supporterait plus l’installation de Linux, officiellement possible jusqu’alors. Aujourd’hui un américain ouvre une class action contre Sony.

5 millions de dollars de dommages et intérêts

Anthony Ventura s’estime lésé par la démarche de Sony : « la décision de Sony de désactiver la fonction “Installer un autre système d'exploitation” n'est basée que sur ses propres intérêts, aux dépens de ses clients. »

Bien que la mise à jour du 1er avril ne soit pas obligatoire, sa non-installation empêche la connexion au PlayStation Network, mais aussi la lecture de certains Blu-ray et jeux récents. Sony avait procédé à cette mise à jour pour raison de sécurité, une faille ayant été trouvée dans le système de la PS3.

Tout citoyen américain se sentant lésé peut rejoindre la class action ouverte devant un tribunal californien. Un document judiciaire évoque une somme d’au moins 5 millions de dollars de dommages et intérêts.