Pokémon Go : Niantic a effacé les Pokémon légendaires de certains joueurs

Depuis la sortie de Pokémon Go au début du mois dernier, Internet regorge de joueurs clamant avoir capturé un Pokémon légendaire, photomontage à l’appui. Il semblerait finalement que toutes ces informations ne soient pas fausses comme l’a confirmé ce mercredi le studio Niantic au site Business Insider.

>>> Pokémon Go : comment le jeu a rendu fou le monde entier

Sur les 151 Pokémon de la première génération, 145 sont officiellement disponibles dans la nature dans Pokémon Go, avec quelques particularités en fonction des régions. Mais six Pokémon manquent à l’appel : les Pokémon légendaires Mew, Mewtwo, Artikodin, Sulfura et Électhor, ainsi que le Pokémon rare Métamorph. Jusqu’à présent, de nombreux internautes blagueurs avaient tenté de faire croire qu’ils étaient parvenus à les capturer dans la nature, quand bien même le studio Niantic avait affirmé qu’ils ne seraient disponibles que lors d'événements spéciaux. Cependant, on a appris ce mercredi que ce pourrait finalement bien être le cas.

Interrogé par le site Business Insider, Niantic a en effet confirmé que « certains Pokémon légendaires ont été enregistrés dans quelques comptes alors qu’ils n’auraient pas dû ». « Pour préserver l’intégrité du jeu et pour davantage de justice, nous avons corrigé la situation et supprimé ces Pokémon des comptes des joueurs en question », explique le développeur. On imagine à peine la déception de ces quelques joueurs qui devaient être particulièrement heureux de trouver un Mewtwo dans leur Pokédex, avant qu’il ne disparaisse.

Niantic n’a toujours pas annoncé comme seraient rendus disponibles les différents Pokémon légendaires, ainsi que Métamorph. Il est à noter que sur les 145 Pokémon disponibles, certains sont verrouillés par région : Canarticho en Asie, Kangourex en Océanie, M. Mime en Europe et Tauros en Amérique. Ils peuvent cependant être découverts partout à l’aide d’œufs incubés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire