Pokémon Go : il reste un secret que les joueurs n'ont pas encore découvert

À l’occasion d’une interview accordée au site Games Radar, John Hanke, PDG de l’éditeur Niantic, a annoncé qu’il restait encore un secret dans Pokémon Go qui n’avait pas été percé par les joueurs.

>>> Pokémon GO : les plus gros opportunistes du phénomène de l'été

Cela fait maintenant quatre mois que Pokémon Go est disponible sur smartphone et si les joueurs semblent se lasser de plus en plus, ce n’est pas le cas de l’éditeur du jeu, Niantic. Le studio continue à proposer régulièrement des mises à jour pour son application avec une thématique autour d’Halloween, un nouveau système de Pokémon compagnon et, prochainement, l’arrivée de nouvelles générations ou de l’échange de Pokémon.

Cependant, parmi les précédentes mises à jour du jeu, il semblerait qu’un mystère persiste encore et n’ait pas été relevé par les joueurs. À l’occasion d’une interview accordée la semaine dernière au site Games Radar, John Hanke, PDG de Niantic, a incité les chasseurs de Pokémon à fouiller davantage dans les possibilités offertes par l’application. « Il y aura toujours des secrets dans le jeu que personne n’aura trouvé, parce qu’on en ajoute constamment. Il y en a un en ce moment et on verra bien comment ça tournera dans les prochaines semaines », a-t-il expliqué. Il a cependant refusé de donner davantage d’indices et notamment si ce « secret » a été mis en place lors de la mise à jour d’Halloween.

Il pourrait s’agir de l’apparition de Métamorph dans le jeu. Plusieurs joueurs ont en effet fouillé dans les paramètres et le code de l’application pour y découvrir qu’elle recelait depuis le départ des informations sur ce Pokémon. Il fait partie, avec les cinq Pokémon légendaires, des six créatures de la première génération à ne toujours pas avoir été rendues disponibles dans le jeu. Pour l’heure, Niantic n’a toujours pas indiqué quand ces six Pokémon pourront être capturés par les joueurs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire