Trump est le politicien qui dépense le plus en publicité sur Facebook

À en croire le New York Times, Donald Trump aurait déjà dépensé pas moins de 274 000 $ (234 600 €) en publicité politique sur Facebook. Une somme qui fait de lui le plus gros client en publicités politiques du réseau social.

Nous entendons souvent parler des saillies du président étasunien sur Twitter. Ce que l’on sait moins, c’est que Donald Trump communique aussi sur Facebook. Énormément même, car avec 274 000 $ dépensés en communication sur Facebook, le pensionnaire de la Maison-Blanche (son équipe tout du moins) est, de loin, le meilleur client de la plateforme publicitaire. Le réseau social lui a jusqu’à maintenant permis de diffuser ses messages politiques auprès de 37 millions de personnes. Planned Parenthood, un organisme de planning familial, est le deuxième meilleur client institutionnel de Facebook avec 188 000 $ (161 000 €) dépensés pour 24 millions d’impressions.

Le New York Times a pu recueillir ces chiffres grâce à la mise en place, depuis mai dernier, de mesures de vérifications de la provenance des publicités sur Facebook. Ils nous révèlent que la communication de Trump sur Facebook est plus efficace que les autres. Pour chaque dollar dépensé, le président américain touchait 135 personnes, alors que Planned Parenthood, au mieux, n’en touche que 127. Le journal américain avait déjà remarqué cette tendance au cours de la campagne présidentielle de 2016, lorsque le candidat républicain avait dépensé 44 millions $ (37,7 millions €) sur Facebook contre 28 millions $ (24 millions €) pour sa rivale démocrate. Là aussi, le taux de clic des publications de Donald Trump était supérieur à celui de sa concurrente, le futur président n’hésitant pas à l’époque à invectiver Hillary Clinton, un style de communication qui a apparemment plu à de nombreux électeurs étasuniens.

>> À lire : Comment se désinscrire ou supprimer son compte de Facebook ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire