Cette prison a installé un dispositif anti drone

Amazon n’est pas le premier à avoir l’idée de la livraison par drone. Des personnes malintentionnées utilisent ce type de transport pour échanger avec les détenus. Ces derniers paient un contact pour qu’il leur livre par les airs drogues, armes, ou encore des outils pouvant servir à leur évasion. Ce genre d’opération est devenu un enjeu pour la sécurité des centres pénitentiaires qui doivent prendre en compte cette nouvelle donnée et le fait que les drones évoluent constamment.

L’établissement pénitentiaire Nicolles Prison, situé à Guernesey, a décidé de prendre des mesures pour isoler définitivement ses 139 détenus. Il dispose désormais d’une barrière anti-drone. Plus précisément, il s’agit d’un système de brouillage de signal constitué de 20 dispositifs installés autour de la prison. Cette barrière appelée "Sky Fence" est l’œuvre de deux entreprises britanniques : Drone Defense et Eclipse Digital Solutions. Une fois entré dans le périmètre de sécurité de la prison, il n’est plus possible de contrôler les drones. Leur liaison caméra est alors brouillée les rendant inopérants. Leur pilote n'a alors plus qu'une seule solution : leur ordonner de revenir vers lui.

Les deux entreprises limitent ainsi le risque qu’une personne soit blessée par un drone tombant du ciel. Car la plupart des modèles actuels reviennent toujours au dernier point référencé lorsqu’ils perdent le signal. Ce dispositif anti-drone entrera en service le mois prochain.

> > >  Lire aussi   DJI lance sa propre application sur l’Apple TV

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire