Privnote, la note qui s'autodétruit

Taper votre note sur PrivnoteAttention, ce message s’autodétruira dès qu’il sera lu. Voilà résumé le principe de Privnote, une application Web vous permettant d’enregistrer des notes et de les envoyer à un contact.

L’originalité, c’est qu’une fois que votre note sera lue, elle ne sera plus ensuite disponible, pour personne !

Envoyez vos notes privées

Privnote vous invite donc à poster des notes puis à les envoyer à un contact en particulier. une fois qu’il aura lu votre note, celle-ci ne sera plus accessible à personne. Pratique dans le cas d’informations confidentielles, plus sécurisé que par e-mailCourriel est la contraction de courrier électronique, terme francophone employé pour désigner ce que l’on appelle couramment e-mail, ou mail, en angla... et définitivement détruites après lecture.

Testez le concept. Commencez par taper votre note. Puis, après avoir cliqué sur Post it ! le site va générer un URLURL, est l’acronyme du terme anglais « Uniform Resource Locator et peut être traduit en français par « localisateur uniforme de ressource ». Ce terme... qu’il ne vous restera plus qu’à envoyer au contact de votre choix. Cette note ne laissera ensuite plus de trace, une fois lue. L’intérêt et surtout ses applications pratiques nous paraissent tout de même limités, mais les plus paranoïaques vont adorer.

Notez que ce service est développé par Insophia, une start-up uruguayenne.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
23 commentaires
    Votre commentaire
  • Dr_cube
    C'est le Chef Gontier qui va être content !
    -1
  • gnoupi
    Donc en clair, pour transmettre des données ultra-privées, au lieu de passer par le mail de son entreprise, ou autres moyens fiables, on envoit le tout à une société urugayenne qui promet juré craché de tout supprimer après.

    Je suis le seul à trouver ça louche ?
    0
  • Anonyme
    Les plus paranoïaques ne vont pas adorer du tout !!

    Envoyer une note confidentielle sur un serveur situé je ne sais où, appartenant à je ne sais qui... Même s'il y a de fortes chances que ça ne les interesse pas, le princpe de "confidentiel" se trouve un peu trop mis à mal à mon gout.
    2