Le prix réel de la Wii

Nintendo Wii Nintendo, même s’il ne vend plus la console Next-Gen la moins chère du marché (la Xbox 360 est disponible dès

), la Wii reste une console intéressante de par son prix de 250 euros. Pourtant, alors que Microsoft et Sony ont vendu les consoles à perte (même si ce n’est plus le cas), Nintendo gagne de l’argent sur ses consoles. Le prix de la console de Nintendo est même assez faible : environ 109 euros.

Une marge intéressante

Le prix de la Wii est assez faible à la production, et c’est assez logique : la console est assez loin techniquement de ses concurrentes (ce qui n’enlève en rien le plaisir des joueurs, entendons-nous bien) et se rapproche d’une GameCube overclockée. Dans les 109 €, on peut trouver un processeur qui vaut moins de 9 euros, une puce graphique qui dépasse à peine les 20 euros ou un lecteur optique qui est vendu environ 20 euros. Une fois les prix de tous les composants additionnés, on obtient donc 109 € pour la console (vendue 250 €) et 8 € pour une Wiimote (qui est proposée 40 euros aux consommateurs). Bien évidemment, ces coûts ne représentent que la fabrication de la machine en elle-même, sans prendre en compte les frais de R&D (important dans le cas de la Wii) ou tous les frais annexes (marketing, par exemple).

En pratique, on voit bien que Nintendo pourrait diminuer le prix de sa console sans aucun problème, mais pourquoi le constructeur nippon le ferait-il ? La console est en rupture de stock en permanence et la demande est bien là.