La police britannique va bientôt pouvoir saisir les drone

L’avènement des « drones grand public » a changé bien des choses. Les drones sont désormais utilisés pour de de la livraison à domicile de marchandises, de la surveillance agricole, ou plus communément de la photographie.

Cependant, comme tout progrès technologique, les drones peuvent faire l’objet d’utilisation inappropriée, voire déviante (espionnage, vandalisme...). Et c’est justement pour éviter que leur utilisation devienne nuisible que des programmes d’enregistrement des drones personnels ont été mis en place un peu partout dans le monde. Et le Royaume-Uni veut aller encore plus loin.

Saisie des drones indésirables

En effet, les législateurs du pays du thé seraient en train d’étudier un projet de loi qui conférerait à la police plus de pouvoir sur les drones, à savoir la possibilité de saisir des drones s'ils considèrent que l’aéronef est utilisé illégalement ou de manière abusive (survol de zones interdites, encombrement arbitraire de l’espace aérien…).

Le projet de loi qui interdirait également les drones de voler près des aéroports et plus haut que 400 pieds, en question s’inscrit dans la continuité de la règlementation adoptée en Angleterre cet été. Parmi les principales mesures, on citera l’enregistrement obligatoire des drones de plus de 250 grammes ou encore les tests de connaissance des règles sécurité imposés pour les propriétaires.

>>> Voir aussi Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

Si les propriétaires de drones ne se sont pas encore exprimés sur le sujet, le syndicat des pilotes aériens, lui, accueille l’initiative avec beaucoup d’enthousiasme. Cela devrait en effet réduire de façon substantielle le nombre d’incidents – et d’accidents évités de justesse – entre drones et avions qui s’élève à 81, rien que pour cette année 2017.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire