PS4 vs PS4 Slim : quelle console choisir ?

Loading...

Voilà quelques semaines que la PS4 Slim est disponible, et les derniers modèles de PS4 version 2013 sont toujours sur les rayons, le temps que les revendeurs les écoulent. La question se pose donc de savoir s’il est vraiment intéressant de s’équiper de cette version Slim, si l’originale suffit très bien pour le moment, ou s’il ne vaut mieux pas carrément attendre un peu et lorgner directement sur la PS4 Pro qui n’est plus très loin. Voici donc face à face les deux consoles actuelles de Sony.

Le poids et la taille

C’est le principal intérêt de cette PS4 Slim : elle propose un nouveau design plus fin et plus léger. Elle se retrouve donc plus courte de 1,7 cm et moins large de 1,4 cm par rapport à une PS4 qui n’était déjà pas bien imposante, soit des dimensions de 26,5 x 3,9 x 28,8 cm. Sur la balance, elle perd également près de 700 grammes et affiche donc 2,1 kg au total. La PS4 Slim fait donc honneur à son titre en présentant une console poids plume, avec un design qui laisse d’ailleurs tomber les boutons tactiles pour de bons vieux boutons poussoirs physiques, aussi bien pour l’allumage que pour l’éjection d’un disque, une décision certainement motivée par le fait que le premier modèle pouvait rencontrer quelques soucis avec la sensibilité desdits boutons tactiles. 

Le bruit

La nouvelle console de Sony est plus petite, mais elle est aussi (un peu) plus discrète. La PS4 première du nom est en effet connue pour le bruit qu’elle peut produire lorsque ses composants chauffent et que le ventilateur doit donc tourner à plein régime pour refroidir l’ensemble. Nous l’avons mesurée à un minimum de 44 dB après 15 minutes de jeu intensif lors de nos tests. La version Slim parvient à être un peu plus silencieuse, puisque sur le même temps de jeu et dans les mêmes conditions, son niveau sonore oscille entre 35 dB et 42 dB. Si la différence paraît faible sur le papier, elle est en réalité assez importante à l’oreille, et passe régulièrement du silence au bruit audible et vice-versa. C’est donc mieux, mais pas encore parfait.

La consommation électrique

Plus petite, moins bruyante, mais aussi moins gourmande, la PS4 Slim fera également la différence en ce qui concerne votre facture d’électricité. Dans la plupart de nos tests, elle s’avère en effet jusqu’à 40% moins gourmande en énergie que sa grande soeur, avec une consommation qui ne dépasse jamais les 90 W, quand la PS4 originale les dépasse allègrement en plein jeu. Au repos, la différence est également tout à fait notable : 46 W pour la PS4 Slim contre 72 W pour la PS4 originale.

La connectique

Globalement, et sans grande surprise, la PS4 Slim propose deux ports USB 3.0, un port HDMI, une prise réseau, et un port d’extension, qui reste pour l’instant réservé à la PlayStation Camera, soit toute la connectique de la PS4 originale. Toute ? Non ! Sony en a profité pour faire passer à la trappe la prise optique, jugeant probablement que son utilité était devenue limitée. Cette prise, qui était surtout utile pour brancher certains équipements audio comme un casque gaming, est donc passée à l’as sur la dernière version. Dommage, quand on sait qu’elle devrait être maintenue sur la PS4 Pro.

Notons que comme la précédente version, il est possible de changer le disque dur sans démonter la console. Cette fois, la trappe a déménagé à l’arrière de l’appareil pour être plus discrète et une fois déclipsée, il faudra jouer quelque peu du tournevis pour arriver à ses fins. L’extraction et le remplacement du disque dur sont cependant bien plus simples qu’ils ne l’étaient sur l’ancienne PS4.

Le prix

Difficile de départager ces deux consoles, qui remplissent exactement la même fonction, au niveau du prix. Dans ses efforts pour fournir une console moins chère, Sony nous a donc produit une certaine aberration : une console aussi puissante, plus fine, plus légère, plus silencieuse et moins énergivore, mais moins chère que le modèle d’origine qui a maintenant trois ans. Ainsi, on peut trouver des PS4 Slim à partir de 299 euros eu magasin (349 euros pour la version 1To), alors que la PS4 conserve son ancien pris de 349 euros (399 euros pour une version 1To). Notons que ces prix pourraient encore bouger lorsque la PS4 Pro arrivera sur le marché dans les prochaines semaines, puisque son prix devrait être fixé à 399 euros, mais la première PS4 pourrait alors avoir disparu du marché, sa production ayant été arrêté avec le lancement de la version Slim.

Verdict : mieux vaut attendre la Pro

Cette PS4 Slim se pose donc comme une véritable solution économique pour les joueurs les moins exigeants : moins lourde, moins bruyante et moins gourmande en énergie, la nouvelle console de Sony se montre donc intéressante pour un premier équipement, mais ne représente en revanche que peu d’avantages par rapport à la version Pro.

Déjà parce que cette PS4 Pro disposera d’une prise optique non négligeable pour les audiophiles, mais aussi parce qu’elle offrira un gain de puissance considérable pour un prix à peine plus élevé. Nous avions déjà comparé les deux consoles dans un précédent article, qui donnait la PS4 Pro gagnante sur presque tous les points.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire