Qualcomm prépare un processeur Snapdragon 1000 pour PC sous Windows

Qualcomm, dont les produits équipent une majorité d’appareils mobiles et d’objets connectés, aimerait capter une plus grande part du marché des ordinateurs, pour l’instant accaparé par les processeurs Intel Core. Alors que l’on attend encore la sortie du Snapdragon 850, destiné aux smartphones, tablettes et gadgets de nouvelle génération, WinFuture nous révèle que le fondeur californien serait en train de concevoir un Snapdragon 1000, pour enfin rivaliser avec Intel sur le terrain des performances.

L’architecture ARM est pour l’instant peu adoptée dans les PC sous Windows. Les rares appareils utilisant un processeur Snapdragon 835-845, le Envy X2 de HP, par exemple, recueillent des avis pour le moins mitigés. Certes, les puces de Qualcomm battent les processeurs Intel en termes d’efficacité énergétique, d’autonomie et de connectivité, mais leurs performances encore médiocres et des problèmes de compatibilité logicielle les réservent encore à une clientèle de niche.

Afin de combler l’écart de performances avec les Intel Core, les ingénieurs californiens auraient donc développé une enveloppe thermique restituant 6,5 W (contre 5 W pour le Snapdragon 845). Ce changement de TDP indique donc une probable augmentation du nombre de cœurs dans le processeur. Selon WinFuture, les performances de la puce seraient équivalentes à celles d’une puce ultra basse consommation d’Intel (Celeron, Atom). Asus a déjà déclaré son intérêt pour la puce et, avec le Asus "Prime", pourrait être le premier constructeur à proposer un appareil sous Snapdragon 1000. Personne ne sait encore s’il s’agira d’un PC « classique », d’une tablette ou d’un hybride, ni même s’il sera vraiment commercialisé.

>> À lire : HP Envy x2 : on a testé le premier portable ARM sous Windows 10

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire