Les tests de 5G en condition réelle de Qualcomm vendent du rêve


Qualcomm a réalisé des tests de réseau 5G dans des conditions réelles. Ces essais ont eu lieu à Francfort et à San Francisco, ils ont uniquement concerné les réseaux 5G NR (New Radio), une technologie non autonome qui pourrait exister dès l'année prochaine tandis que la 5G complètement indépendante viendrait plus tard.

La simulation de Francfort est plus basique, elle était basée sur 100 MHz de spectre 3,5 GHz avec un réseau gigabit-LTE sous-jacent sur 5 bandes de spectre LTE. Les résultats sont malgré tout stupéfiants, la navigation est passée de 56 Mbps pour l'utilisateur 4G médian à plus de 490 Mbps pour l'utilisateur 5G médian, avec des taux de réponse environ sept fois plus rapides. Les vitesses de téléchargement ont considérablement augmenté, plus de 90% des utilisateurs ont bénéficié d'au moins 100 Mbps sur 5G, contre 8 Mbps sur LTE.

Le deuxième test était plus impressionnant encore. Là, Qualcomm a modélisé un réseau fonctionnant en 800 MHz dans un large spectre de 28 GHz, construit sur un réseau LTE gigabit sur quatre bandes LTE sous licence en plus des bandes LAA (License Assisted Access). Les vitesses de navigation sont passées de 71 Mbps pour l'utilisateur 4G médian à 1,4 Gbps pour l'utilisateur 5G médian, avec des temps de réponse environ 23 fois plus rapides. Les vitesses de téléchargement pour 90% des utilisateurs sont passées d'au moins 10 Mbps à 186 Mbps sur la 5G, avec une vitesse médiane de 442 Mbps. La qualité vidéo s'est également améliorée de façon spectaculaire dans les deux tests, les utilisateurs 5G médians ont pu regardé un film 8K à 120 FPS.

Certes, ce  ne sont encore que des tests. Mais quand les résultats sont très prometteurs et font rêver d'un monde en 5G.

>>> Lire aussi Orange expérimente la 5G à Douai, à Lille, mais aussi en Roumanie

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire