Ransomware Popcorn Time : soit vous payez, soit vous infectez les autres

Si les ransomwares sont désormais entrés dans le paysage des virus les plus communs, il est une nouvelle génération que l'on ne connaissait pas encore : les ransomwares qui laissent le choix à la victime. Pour retrouver ses données, elle peut soit payer, soit contaminer d'autres utilisateurs.

Le ransomware Popcorn Time (du nom du célèbre service permettant de visionner des films et des séries en toute illégalité) a été récemment découvert par l'équipe de MalwareHunterTeam. Comme tout ransomware qui se respecte, celui-ci chiffre toutes les données de l'utilisateur et lui réclame une certaine somme s'il veut les récupérer. En l'occurrence, le malware demande à sa victime 1 bitcoin, soit un peu plus de 730 euros à l'heure actuelle, afin de lui fournir la clé qui lui permettra de retrouver ses précieuses données. Mais dans son immense « générosité », le malware offre une alternative : si la victime ne souhaite pas payer cette somme dans les 7 jours, elle pourra à son tour tenter d'infecter deux autres utilisateurs. Un système pyramidal, en clair, que l'on n'avait pas encore décelé sur ce genre de virus.

Et si par malheur l'utilisateur entre une mauvaise clé de déchiffrement 4 fois de suite, le ransomware se met à effacer l'intégralité de ses données, et ce, de manière définitive. Selon MalwareHunterTeam, le malware en question est d'origine syrienne. Ses auteurs affirment que l'argent récolté sert à financer de la nourriture, des soins et des abris pour les habitants du pays, en guerre depuis 5 ans.

>> Antivirus gratuit : quel est le meilleur en 2016 ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire