Ce malware laisse vos fichiers tranquilles si vous jouez à PUBG

Envie de jouer à PUBG pendant vos heures de travail ? Laissez-vous infecter par ce ransomware : il se charge de chiffrer vos données personnelles et vous oblige à lancer une partie du fameux jeu multijoueur.

En matière de ransomwares, on croyait avoir tout vu : ceux qui réclament une somme d'argent sans jamais déchiffrer ensuite vos fichiers, ceux qui vous demandent de battre un record ou encore ceux qui déballent votre vie privée. PUBG Ransomeware est un malware d'un genre nouveau : il demande à ses victimes de jouer à PUBG, un titre hyper en vogue en ce moment chez les gamers. Mais en réalité, il n'est pas très regardant et peut être très facilement contourné.

« Vos fichiers sont chiffrés par PUBG Ransomeware ! Mais pas de panique ! Ce n'est pas compliqué de les déverrouiller. Je ne veux pas d'argent ! Juste que vous jouiez à PUBG pendant 1 heure ! » Voilà ce que les victimes de PUBG Ransomeware voient s'afficher sur leur écran. L'information a été révélée par MalwareHunterTeam, puis relayée par les experts en sécurité de BleepingComputer.

Le malware en question chiffre bel et bien les données de l'utilisateur, mais il n'est pas nécessaire de jouer à PUBG pendant une heure. Trois secondes suffisent, puisque le malware se contente d'analyser si le processus de PUBG TslGame a été lancé. Dernière alternative : entrer simplement le code s2acxx56a2sae5fjh5k2gb5s2e, afin de déchiffrer instantanément les données.

Le côté amateur de ce ransomware (le message en anglais est truffé de fautes et il ne faut que 3 secondes pour en venir à bout) laisse supposer qu'il s'agit surtout d'une blague de la part de son auteur. À moins qu'il s'agisse d'un moyen détourné pour s'adonner à PUBG pendant ses heures de travail : « désolé patron, mon PC est infecté. Je suis obligé de jouer à ce drôle de jeu pendant une heure, pas le choix. »

>> Antivirus gratuit : quel est le meilleur ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire