Quand Rapidshare collabore avec la justice allemande

L’étau semble se resserrer sur les pirates européens, après la Suède et bientôt la France, l’Allemagne entend elle aussi lutter contre le piratage, mais à sa façon. Un juge a en effet contraint le site de partage de fichier Rapidshare à communiquer l’adresse IP d’un uploader.

Metallica ne pardonne pas

Farouche opposant au piratage, c’est le groupe Metallica qui a porté plainte contre l’internaute qui avait uploadé son dernier album quelques heures avant sa commercialisation. Le juge allemand chargé de l’instruire a donc finalement obligé Rapidshare à fournir l’adresse IP du pirate.

Les grands téléchargeurs de fichiers pensent souvent que les sites de partage de fichiers tels Rapidshare, Megaupload ou Zshare sont désormais plus sûrs et moins surveillés que les réseaux P2P. Cette affaire vient donc tout juste de prouver le contraire.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
32 commentaires
    Votre commentaire
  • quecg2
    ...
    0
  • greyhawk
    On n'entend plus les petits malins qui se croyaient supérieurs en se déclarant utilisateurs de RapidShare/MegaUpload ...
    3
  • dydyusa
    Vive l'Europe
    0