JO de Tokyo 2020 : la reconnaissance faciale pour les spectateurs ?

Le Japon cherche une manière différente de confirmer l'identité des centaines de milliers d'athlètes, d'officiels et de journalistes qui participeront aux JO de 2020. Selon le Japan Times, les organisateurs prévoient d'utiliser la reconnaissance faciale.

Sans compter les spectateurs, on estime le nombre des personnes concernées entre 300 000 et 400 000. Les membres du comité d’organisation craignent que le partage d'ID ou les vols détruisent la sécurité des Jeux. La reconnaissance faciale constituerait une option intéressante tout en réduisant les délais d'attente.

Le Japon a déjà effectué un test grandeur nature

Les Japonais ont déjà utilisé cette technologie dans un cadre sportif. Lors des Jeux olympiques de 2016 à Rio, la Maison du Japon a été le cadre d’une expérience inédite. La reconnaissance faciale a servi à gérer les journalistes qui allaient et venaient du centre. Comme le comité d’organisation n’a pas confirmé ses intentions, les problèmes connexes n’ont pas encore été débattus. Car des soucis de confidentialité peuvent bien évidemment accompagner cette solution.

D’après une source proche du dossier, le développement de la technologie serait assuré par NEC Corp. Cette entreprise compte déjà plusieurs clients comme la Police de Chicago, Caliburger ainsi que le Département de la sécurité intérieure américaine.

Les Jeux olympiques de Tokyo auront lieu entre le 24 juillet et le 9 août 2020. Osaka souhaite aussi recevoir l’Exposition universelle de 2025, Pikachu et Hello Kitty ayant été nommés ambassadeurs pour promouvoir cette candidature.

>>> Lire aussi : JO 2020 : Tokyo confectionnera les médailles avec des smartphones recyclés

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire