Jawbone aurait arrêté les objets connectés

Le site TechCrunch est convaincu que Jawbone changera de domaine d’activité sous peu. La société américaine spécialisée dans les traqueurs d’activité et les enceintes Bluetooth lèverait actuellement des fonds pour se reconvertir dans le secteur médical. Elle envisage de fournir des services et des produits aux cliniques et aux professionnels de la santé. En effet, si le marché des objets connectés s’essouffle, celui du secteur médical trouve un regain de vitalité avec une croissance prévisionnelle de 40 % d’après eMarketer.

Jawbone, au plus bas

Il est vrai que la société basée à San Francisco est aux abonnés absents depuis quelque temps. La dernière mise à jour de ses produits remonte à avril 2015 avec l’UP4, tandis que les plaintes émanant des clients mécontents au sujet de produits défectueux ne trouvent plus aucune réponse. L’enceinte portable Jambox, qui était autrefois le produit phare de la marque a été revendu en septembre 2016 selon Business Insider, qui dépeint un sombre tableau de Jawbone.

>>> Lire aussi Netflix attaqué pour le téléchargement sur mobile

En juin 2016, l’entreprise avait démenti,  par l’intermédiaire de son PDG Hosain Rahman, les rumeurs selon lesquelles elle arrêterait les objets connectés. Mais depuis, il y a eu très peu d’activité et de communication de la part de la marque. Certains magazines disent même que Fitbit a essayé d’acquérir Jawbone.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire