Les estimations des régionales en avance sur Twitter

Place_Beauvau : l'Intérieur sur TwitterPlace_Beauvau : l'Intérieur sur TwitterHier soir, Twitter était le meilleur moyen de connaître les estimations des élections régionales avant tout le monde. Au mépris de la loi française qui interdit toute publication de ce genre avant 20 h. 

Un risque d'amende de 75 000 euros

Dès 17 h 45, plusieurs journalistes n’hésitaient pas à divulguer leurs informations, souvent corroborées par un lien vers des journaux francophones comme le Temps. Le journal suisse s’est fait une spécialité de publier avant l’heure légale française les estimations. Très vite relayées sur Twitter, elles n’étaient d’ailleurs pas tout à fait juste donnant l’UMP et le PS au coude à coude à 29 % et Europe-Ecologie sous-évalué à 11,5 %. Dans la soirée, plus d’une dizaine de messages par minute mentionnait les élections sous le hashtag #regionales.

Pourtant, les auteurs de ces tweets risquent une amende de 75 000 euros selon la loi du 19 juillet 1977 qui interdit « la publication, la diffusion et le commentaire de tout sondage d'opinion ayant un rapport avec une élection, la veille et le jour du scrutin jusqu'à la fermeture du dernier bureau de vote en métropole. » Il faudrait toutefois qu’un candidat ou un parti porte plainte, ce qui reste bien peu probable. Seul le compte officiel du ministère de l'Intérieur respectait hier cette loi et donnait les résultats définitifs en temps réel, avant même leur communication aux journalistes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • micaub
    sk8teurqu'est ce que ca peut bien leur foutre ? loi de 1977 ? Parce que l'informatique et l'information comme on la connait aujourd'hui existait ?Franchement, faut vivre avec son temps, merde.

    La question n'est pas là... La diffusion de ce genre d'information avant le fermeture des bureaux de vote peut influencer le vote des électeurs et en ce sens, il ne faut rien divulguer par quelque biais que ce soit. Pour une fois, cette loi n'a rien à voir avec l'évolution de l'information ces dernières années et elle ne changera pas (et ne doit pas changer) !
    4
  • ple92
    sk8teurqu'est ce que ca peut bien leur foutre ? loi de 1977 ? Parce que l'informatique et l'information comme on la connait aujourd'hui existait ?Franchement, faut vivre avec son temps, merde.


    Cette loi de 1977 est là pour protéger les citoyens et électeurs de manipulation d'opinion dont certains journalistes n'ont que faire !!! Il est d'ailleurs dommage qu'un simple citoyen ne puisse pas porter plainte à la place des politiques qui dépendent tellement de ces mêmes journalistes.
    0
  • micaub
    sk8teurQuoi, alors comme ça on arrive pas à avoir sa propre idée? On se fait "influencer" politiquement? Putain, ça veut jouer les politicos et sa se fait influencer par les autres. 'fin quand on a un partit, une idée, on la garde, même si les autres "vous influencent"vraiment trop attardés ces putains de Français.

    Bon, déjà, coco, tu vas te calmer dans les propos...
    Ensuite, il est normal que l'on refuse la diffusion d'informations qui peuvent influencer l'issue d'une élection (et je ne pense pas que la France soit le seul pays à imposer ce genre de règles, loin de là).
    Un exemple : tu crois vraiment que les résultats de l'élection présidentielle de 2002 auraient été les mêmes si l'on avait donné les 1ères estimations quelques heures auparavant ? Personnellement, j'en doute...
    2