Une vidéo en 8K streamée sur le réseau 5G au Japon

Les Jeux olympiques de Tokyo, prévus en 2020, continuent sont un objectif pour les acteurs des télécoms nippons. Après la pluie de météores, destinée à marquer la cérémonie d’ouverture, on parle maintenant de la connexion 5G pour transmettre l’évènement. Ainsi, NTT DoCoMo et Nokia ont effectué les premiers essais et ils sont satisfaits des résultats obtenus.
Lors d’un test, NTT DoCoMo et Nokia ont utilisé un système de codage pour réduire la taille des images et accélérer leur transmission. Grâce à cette technique, ils ont pu transmettre une vidéo UHD de 48Gbit/s en direct.

Même si le Japon est concurrencé par d’autres pays en matière de high-tech, il compte faire des Jeux olympiques une vitrine de ses innovations. Par exemple, des robots autonomes pourraient officier en tant que guide auprès des touristes. Le succès de cette édition repose aussi sur la communication et les autorités misent sur une nouvelle génération de réseaux sans fil, le 5G.

Vers la normalisation de la 5G

Alors que l’accès à la 4G est loin d’être effectif pour une grande partie de la population, les acteurs se tournent déjà vers sa successeur, plus puissante et plus rapide. Néanmoins, de nouvelles infrastructures pourraient être nécessaires et les offres proposées par les opérateurs devront aussi évoluer.  De son côté, et afin d’accélérer le processus, l’Europe a déjà contacté d’autres pays comme le Brésil, la Chine, et la Corée du Sud dans le but de définir les futures normes du réseau 5G.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire