Streamcast perd face à la RIAA

logo morpheuslogo morpheusC’est au terme d’une bataille qui aura duré plusieurs années que Streamcast, éditeur du logiciel de peer to peer Morpheus, vient de perdre une nouvelle étape dans la confrontation qui l’oppose à la RIAA.

Une défaite inévitable

Streamcast aura dépensé près de 4 millions de dollars pour défendre son logiciel devant la justice, mais rien n’y aura fait, ce dernier vient de perdre à nouveau en première instance. Streamcast tentait alors de faire valoir les arguments de l’arrêt de la Cour suprême prononcés contre Grokster. Un jugement du tribunal d’instance de Californie a confirmé mercredi que Morpheus avait facilité la violation de droits d’auteur. Le tribunal s’est basé sur des e-mails et notes internes ainsi que des campagnes marketing lancées par l’éditeur.

La défense de Streamcast évincée

Streamcast a cependant tenté de se défendre de la même manière que LimeWire (cf. notre actualité LimeWire poursuit la RIAA). Si le juge californien a bien écouté ces propos, il a en revanche jugé qu’il ne lui revenait pas de se prononcer sur un litige d’atteinte à la libre concurrence dans cette affaire, qui ne traitait que du droit d’auteur.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • patchman
    Streamcast va t-il se reconvertir au téléchargement légalisé comme ces prédécesseurs ?
    0
  • polm33
    avant j'avais morpheus 0/20.
    bourré de virus et en anglais
    0