Des robots pourront bientôt coopérer pour mieux nous surveiller

Les caméras de surveillances ont souvent servi de base pour de nombreuses enquêtes dans les centres urbains. Si leur analyse nécessite encore la de l’œil humain, le travail de ces chercheurs pourrait tout changer. Kilian Weinberger, professeur agrégé d'informatique, a collaboré avec Silvia Ferrari, professeure d'ingénierie mécanique et aérospatiale, et Mark Campbell, professeur en génie mécanique, pour mettre au point un système permettant à un ensemble de robots de partager des informations en temps réel.

Leur travail, intitulé « Analyse et contrôle des fonctionnalités convolutionnelles pour la perception de la scène visuelle mobile », a nécessité une approche inédite. Loin d’en rester à l’étude des caméras de surveillances, les chercheurs ont également pris en charge les séquences captées par des appareils mobiles qui peuvent être un drone, une voiture ou des robots humanoïdes. Les flux de données sont gérés par une unité de contrôle centrale disposant d’importantes ressources. Le système devrait évoluer perpétuellement grâce à la technologie de l’apprentissage en profondeur et à la modélisation bayésienne.

Le premier test a été effectué sur le campus de Cornell afin de suivre un visage à travers la foule. Comme l’étude a été commanditée par l’Office of Naval Research, il se pourrait bien que la première implémentation d’un tel système revienne à la marine, ou bien à la CIA.

> > >  Lire aussi La science, source de photos choc

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire