Microsoft s'explique sur ses brevets RSS

rss

Tous les internautes surfant régulièrement sur la Toile ont forcément déjà entendu parler de la technologie RSS, ou au moins vu cette petite icône orangée symbolisant la disponibilité d’un flux RSS (Really Simple Syndication). Pratique cette petite technique qui permet de recevoir les nouvelles fraîches de ses sites préférés (en considérant que ceux-ci proposent un flux) à partir d’un lecteur RSS sans avoir à se connecter sur chacun de ces derniers.

Brevet n’est pas synonyme de monnaie

À ce sujet, il y a quelques jours Microsoft déposait deux brevets à l’égard de cette technologie. Cette dernière société reconnaît pourtant très honnêtement ne pas avoir inventé le flux RSS, mais tout simplement être en totale collaboration avec les créateurs de celle-ci. De plus, la firme américaine insiste sur le fait que déposer des brevets ne signifie pas nécessairement coller une étiquette avec un prix. En effet, le directeur du programme RSS de Microsoft, Sean Lyndersay a précisé que ce dépôt de brevet avait comme principal but d’améliorer les moyens mis à la disposition des utilisateurs et des développeurs et non pas de les pénaliser.

Rappel sur les deux brevets

À noter que le premier brevet, le numéro 20060288329, concerne la syndication des flux RSS au sein des plate-formes et que le second, le numéro 20060288011, rencarde la gestion des souscriptions au sein des navigateurs Web.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • NeXTrEm
    Lamentable ... Ils savent plus quoi faire chez MS

    Petite erreur : RSS signifie Really Simple Syndication

    Et sinon Atom dans tout ça ?
    0
  • BrunoP
    Corrigé ;) Merci.

    Bruno Prieur
    0
  • NeXTrEm
    D'ailleurs quelles versions de RSS sont touchées ?
    0