Amazon : l'assistant vocal Alexa veut travailler sa mémoire




Ceux qui utilisent un assistant numérique ont l’impression de repartir à zéro à chaque demande, l’option mémoire d’Alexa permettra de résoudre ce problème. Concrètement, on lui fournit une information et on lui demande de le mémoriser. Après, il suffit de lui faire une nouvelle demande pour qu'Alexa se souvienne des préférences enregistrées. Cette fonctionnalité pourrait aussi être utile pour se souvenir des dates importantes comme les anniversaires.

Alexa comprendrait le contexte

Aujourd’hui, avec les assistants vocaux, les réponses ne sont pas claires lorsque les questions ne sont pas suffisamment précises. Pour y remédier, l’équipe développe des interactions à deux tours. L’assistant comprendrait la requête, même si l’énoncé ne comporte plus aucun pronom.

 (1)"Alexa, quel temps fait-il à Paris?" → (2)"Et ce week-end?" D’après M. Sarikaya, ils espèrent réussir à relier deux contextes différents comme la météo et le traffic : (1)"Alexa, quel temps fait-il à Marseille ?" → (2)"Combien de temps faut-il pour s'y rendre ?"

Amazon réussira cette prouesse en ajoutant des modèles d'apprentissage en profondeur à sa matrice de compréhension de la langue parlée. Alexa cernerait ainsi les intentions des clients.

>>> Amazon Echo 2 : on a testé l’enceinte connectée… En français !

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire