Serait-ce la fiche technique du Galaxy Gear ?

Il n’y en a plus que pour lui. Le Galaxy Gear, la montre connectée de Samsung, devrait être présenté le 4 septembre prochain à Berlin, en simultané avec l’annonce de la prochaine phablette de la marque, le Galaxy Note 3. Un dépôt de brevet nous avait laissés entrevoir quelques idées autour du design potentiel de cette montre, dont l’écran pourrait bien occuper la majeure partie de l’appareil, le « bracelet » n’était réduit qu’à un simple fermoir.

Du côté de la fiche technique, des informations commencent à se faire insistantes. La puce intégrée au Gear serait faite « maison », issue de ce qui existe du côté du smartphone Galaxy S3  : un Exynos 4 avec 1 Go de mémoire vive. La fréquence est inconnue, mais il s’agit en tout cas d’un processeur à huit cœurs, quatre dédiés à la performance, quatre à l’économie d’énergie. La partie graphique serait assurée par un GPU Mali-400 MP4, que l’on a déjà vu à l’œuvre sur le Galaxy S3 par exemple. Si l’écran AMOLED mesure réellement 1,67 pouce pour une définition de 320 x 320, l’ensemble devrait s’avérer totalement fluide.

Quid des fonctionnalités ?

Plus surprenant, un petit capteur photo de 2 mégapixels serait intégré à la montre, peut-être pour permettre de passer des appels en vision directement depuis sa montre ou pour observer le regard du porteur pour allumer l'écran dès qu'il se pose sur la montre. La connectivité avec le téléphone est garantie par la dernière version du Bluetooth, la 4.0 LE récemment prise en charge par la nouvelle mouture d’Android, Jelly Bean 4.3.

Si ces spécifications s’avéraient exactes, Samsung semble bien déterminé à faire de sa montre connectée un produit haut de gamme qui pourrait bien donner du fil à retordre à la concurrence actuelle ou à venir. Mais plus que les performances, ce sont les fonctionnalités apportées par un tel produit qui feront toute la différence. Et sur ce point, c’est encore le flou artistique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire