Samsung met le paquet pour produire de la mémoire

L’agence de presse Yonhap a rapporté  que Samsung a décidé de lancer les investissements relatifs à la construction d'une deuxième ligne de puces mémoire dans son usine de Pyeongtaek en Corée du Sud. Samsung a annoncé l’an dernier qu’il prévoyait d’investir 27,63 milliards de dollars dans son usine de Pyeongtaek d’ici 2021 afin de pouvoir répondre à la demande du marché. Dans un mail adressé à Reuters, la société déclare qu’elle examine actuellement la deuxième phase du projet pour son site. Néanmoins, les détails liés à la production seront déterminés après la prise en compte de tous les paramètres. 

Quel effet sur les prix ?

Selon les analystes, si la deuxième ligne de fabrication de semi-conducteurs est achevée à temps, Samsung devrait pouvoir produire en masse autour de 2020. Rappelons que la première ligne de production a lancé la production en juillet dernier. Lee Jong-Wook, analyste chez Samsung securities, écrit dans sa note qu’après la fin de l’investissement prévue cette année, cette ligne fonctionnerait à plus de 70% de sa capacité.
Greh Noh, analyste chez HMC, explique la hausse des prix actuels par l’offre restreinte de puce mémoire. Mais le fait que Samsung et d’autres fabricants investissent énormément contribuerait à réduire les tarifs dans le futur. 

La confirmation de ce projet ne s'est pas traduite par une hausse de l'action qui a chuté de 3,4% sous la pression de fortes ventes à l’étranger. 

>>> Voir aussi Puces : Intel perd son leadership au profit de Samsung

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire