TV 3D : chez Samsung aussi la facture sera salée

Il fallait que ce soit dit : Samsung est prêt pour le lancement de ses téléviseurs 3D. La marque l’a fait savoir ce matin à toute la presse française en choisissant un lieu hautement symbolique de cette technologie : la Géode.

Samsung ambitieux en France

Les gammes 3D de Samsung sont donc prêtes, le constructeur ne présentait rien de réellement nouveau depuis le CES où il dévoilait déjà l’essentiel de ses gammes 3D. Les séries 7 (en version LCD, LED et plasma), 8 et 9 (toutes deux exclusivement LED) proposeront des modèles compatibles avec le standard Blu-ray 3D récemment entériné par le consortium chargé de sa normalisation.

Malgré l’utilisation de cette norme, Samsung a toutefois précisé que ses lunettes ne seront pas compatibles avec d’autres marques. Il en sera d’ailleurs de même avec la concurrence. Samsung mise très gros sur la technologie 3D qui sera son nouveau relais de croissance avec la technologie LED (les ventes LCD et plasma stagnent désormais). Le constructeur mise ainsi sur la captation de 50 % des 500 000 à 700 000 téléviseurs 3D qui devraient se vendre en France en 2010. Un chiffre ambitieux puisque le Coréen revendique « seulement » 30 % du marché français des téléviseurs traditionnels, dont il est toutefois le leader.

Une offre fournie mais très chère

Il n’est malgré tout pas certain que les constructeurs arrivent à faire adopter aussi massivement la 3D à des foyers récemment équipés en HD classique. Pourtant, Samsung est confiant. Malgré le manque de contenu 3D, le fabricant prend l’exemple de la HD : 7 à 8 millions de foyers s’étaient équipés avant même qu’une seule minute de programme compatible ne soit disponible.

Cette année, ce ne sont finalement que 50 à 60 titres qui seront disponibles en Blu-ray 3D. Ils seront d’ailleurs vendus plus chers que ceux en 2D puisque leur prix oscillera entre 30 et 40 euros. Les consommateurs devront également débourser un surcoût de 15 % par rapport à un modèle de téléviseur classique équivalent. Le premier prix en technologie LCD affichera un prix de 1500 euros, tandis que celui préférant le LED coûtera 2000 euros. Il faudra à cela, ajouter les lunettes qui ne seront pas fournies. Le modèle adulte à batterie rechargeable sera vendu 150 euros, 100 euros pour le modèle enfant. Pas certain qu’une famille composée de deux adultes et deux enfants soit prête à débourser 500 euros en plus de leur téléviseur pour s’équiper.