Une étude montre comment comment des micro organismes survivent dans le désert d'Atacama


Une nouvelle étude a démontré pour la première fois comment certains micro-organismes sont capables de survivre à l'extrême aridité du désert d'Atacama au Chili. Pour survivre des années sans même une goutte de pluie, les microbes restent dans un état de long sommeil. Quand la pluie arrive, ils se réactivent et se reproduisent. Selon le géologue et auteur principal Dirk Schulze-Makuch de l'Université d'État de Washington, c'est la première fois que quelqu'un découvre une forme de vie persistante dans le sol du désert d'Atacama, l'un des environnements les plus hostiles de la planète. « Nous pensons que ces communautés microbiennes peuvent rester dormantes pendant des centaines, voire des milliers d'années dans des conditions très similaires à celles que l'on trouverait sur une planète comme Mars, puis revenir à la vie quand il pleut », a-t-il déclaré.

On pourrait dire que la science a eu un peu de chance d’avoir pu assister à ce phénomène. Quand Schulze-Makuch et son équipe sont allés dans le désert pour la première fois en 2015, il a plu de façon inattendue. Ce qui a permis aux scientifiques de voir cette activité biologique. Un an après, les chercheurs ont constaté que les microbes qui ont pris vie durant les pluies revenaient progressivement à un état de dormance.  L'étude publiée dans les Actes de l'Académie nationale des sciences a identifié plusieurs espèces de microbes.

Atacama couvre une superficie de 105.000 km2. Selon la NASA, c'est le désert le plus sec de la planète, la quantité de pluies en une année atteint à peine 1 mm. Le paysage rocheux a été exposé à des températures extrêmes pendant des milliers d'années. L’Atacama Rover Astrobiology Drilling Studies de la NASA y a même été testé, il s’agit d’un programme qui teste les rovers qui pourraient un jour chercher une vie sur Mars.

L'étude montre également l'importance de préserver même les paysages les plus hostiles. Le Chili a récemment établi deux nouveaux parcs nationaux dans les zones sauvages populaires de la Patagonie.

>>> Lire aussi Le nouveau satellite météo de la NASA peut cartographier la foudre

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire