La Fibre optique pour détecter les tremblements de terre ?

Parmi les nombreux concepts pouvant être utilisés pour détecter les secousses sismiques, une équipe de chercheurs de l’Université de Stanford suggère de transformer les réseaux de fibres optiques actuels en un observatoire précis des activités sismiques.  

Une alternative aux sismomètres

Les fibres optiques peuvent permettre aux scientifiques de mieux connaitre les événements sismiques dans le futur, selon le professeur de géophysique, Biondo Biondi, à l’École des Sciences de la Terre, de l’Énergie et de l’Environnement de l’Université de Stanford, qui mène actuellement un test sur une zone d’environ 5 kilomètres autour du campus. Le réseau dense de fibres optiques déployées à travers le monde peut en effet être transformé en un observatoire des activités sismiques de la terre d’une manière très simple.

>>> Lire aussi IgNobel 2017 : les découvertes scientifiques les plus absurdes récompensées

Outre l’intérêt scientifique de la technique, Biondo Biondi confirme que la méthode est moins chère par rapport aux méthodes actuelles puisque « chaque mètre de fibres optiques de notre réseau agit comme un capteur et coûte moins d’un dollar à installer ». Les évènements sismiques actuels sont en effet surveillés grâce à des sismomètres plus sensibles que les fibres optiques, mais aux couvertures clairsemées et aux coûts d’installations et d’entretiens élevés.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire