Des scientifiques auraient trouvé la première exolune

Le télescope spatial Kepler de la Nasa a recensé plus de 3000 exoplanètes. Cependant, l’appareil n’a pas encore mis en évidence l’existence d’éventuels satellites autour de ces planètes. Certes, l’équipe d’astronomes conduite par Dr David Kipping, professeur adjoint d'astronomie à l'Université de Columbia à New York, a travaillé sur plusieurs données, mais les tests ne débouchaient pas sur la découverte d’une exolune.

La patience du Dr David Kipping a fini par payer à la suite d’un signal détecté par Kepler. Le scientifique en a consacré un article, coécrit avec Allan R. Schmitt et Alex Teachey, et annonçant la découverte potentielle d’une exolune. Pour le moment, rien n’est confirmé et les scientifiques attendent une série d’observations supplémentaires d’Hubble, prévue en octobre, pour s’avancer un peu plus. En tout cas, les chercheurs semblent confiants et cette lune, baptisée Kepler-1625b I, pourrait entrer dans l’histoire de l’astronomie.

« Nous sommes enthousiastes à ce sujet... statistiquement, formellement, c'est une probabilité très élevée », a déclaré le Dr Kipping dans une interview accordée à BBC. Cette exolune serait du même gabarit que Neptune et tournerait autour d’une exoplanète située à 4000 années-lumière de la Terre.

> > >  Lire aussi    SpaceX repousse le lancement de Falcon Heavy à novembre

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire