Des scientifiques ont créé une peau connectée qui fonctionne une semaine

La nanotechnologie ouvre la voie à de nouvelles possibilités dans le domaine médical. Des chercheurs japonais spécialisés dans la discipline ont réussi à créer un dispositif électronique suffisamment fin pour s’insérer dans la peau humaine. Le système peut communiquer par l’intermédiaire d’une liaison sans fil, tout en restant opérationnel une semaine durant sans que l’utilisateur éprouve un quelconque effet secondaire.

Les chercheurs ont ainsi réussi à surmonter de nombreux obstacles freinant l’utilisation des peaux connectées. Le risque d’inflammation a été réduit en adoptant de nouveaux types de capteurs. De plus, la technologie reste perméable au gaz, garantissant ainsi une respiration correcte de la peau. Enfin, elle s’adapte aux différentes contraintes physiques en étant étirable. Ces propriétés ont été éprouvées lors d’un test sur 20 participants. Aucun malaise n’a été détecté durant ces expériences d’une semaine. Cependant, la question se pose toujours quant aux effets d’une utilisation prolongée.

Les scientifiques réfléchissent à une application de leur technologie dans le domaine médical. Car ce type de capteurs de températures, de pression et de rythme cardiaque fonctionne parfaitement. Ces dispositifs électroniques pourront également servir d’interface avec une machine.

>>>  Lire aussi  Elon Musk voudrait une réglementation mondiale sur l'IA

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire