Seabubbles dévoile son nouveau véhicule marin

La startup française Seabubbles a révélé son nouveau prototype de véhicule marin qui a embarqué ses premiers passagers sur la Seine. Durant la démonstration, la vitesse a été limitée à 12 km/h, mais ce bateau électrique « volant sur l’eau » peut aller encore plus vite grâce à un concept qui a fait ses preuves.

L’idée des Sea Bubbles a été en majeure partie inspirée par le français Alain Thébault cofondateur de la startup avec le suédois Anders Bringdal. Le concept dérive de l’hydroptère initié par le Breton à ses 20 ans. Il a permis de battre des records de vitesse grâce à un système qui fait léviter le bateau au-dessus de l’eau. L’objectif de Seabubbles est ainsi de s’attaquer au problème posé par le trafic urbain en exploitant les réseaux fluviaux. À terme, la startup devrait proposer des services de taxis marins dans les principales villes du monde. Miami, Singapour, Londres, San Francisco, Dubaï ou encore Doha ont déjà manifesté leur intérêt alors que le financement du projet suit son cours.

La startup a notamment levé 10 millions d’euros auprès de la Maif. Une somme qui servira en partie à la construction d’un deuxième prototype pouvant transporter jusqu’à 12 personnes et aux Docks de recharge équipés de panneaux solaires.

> > >  Lire aussi  Microsoft dévoile ses contrôleurs de mouvement VR

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire