Hadopi : SFR pourrait transmettre gratuitement les adresses IP de ses abonnés

Jean-Bernard Lévy (Président du Directoire de Vivendi) l’avait dit à propos de la loi Hadopi : « Il ne peut y avoir aucun débat interne, la priorité est de récompenser et de monétiser le contenu. La priorité n’est pas de faire croître le trafic chez les fournisseurs d’accès à Internet ». La promesse est tenue : selon le quotidien économique La Tribune, SFR serait le seul FAI en France à ne pas avoir communiqué ses tarifs pour l'identification d'adresses IP.

Bouygues Telecom, Free, Numéricable et même Orange ont tous adressé à la fin du mois de juillet une lettre au Ministère de la Culture. Et de rappeler en choeur : « Nous serons amenés à facturer les pouvoirs publics pour ces opérations d'identification des adresses IP, et nous le ferons au premier jour. En effet, le Conseil constitutionnel a eu l'occasion de rappeler que le concours apporté au titre de demandes étrangères à l'exploitation des réseaux ouvrait droit à compensation. »

Bien entendu, parmi ces opérateurs, de fortes nuances se font sentir. Free goûte très peu à l’exercice d’Hadopi et facturera certainement ces identifications au prix fort dans la limite légale de 8,50 € par IP. De son côté, Orange, dont la directrice de la communication n’est autre que Christine Albanel, pourrait bien ne proposer à l’Hadopi qu’une facture symbolique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • bormat
    vive free on va ruiner encors plus l'état et hadopi coutera trop cher pour continué
    -2
  • Kyle_master
    Si c'est réellement le cas, alors je résilierai mon contrat chez SFR pour aller chez Free :)
    3
  • Anonyme
    je crois que je vais quitter sfr pour free...
    2