Smartphone : l'écran qui se répare tout seul, ça vous tente

La majorité des smartphones se contrôle à partir de l’écran tactile. Quand il se brise, il faut parfois remplacer l’écran ou acheter un nouveau téléphone. Les recherches sont déjà en cours pour offrir un matériau résistant aux rayures et aux chocs. La coque arrière du G Flex 2 présente ces propriétés, mais le matériau n’est pas conducteur écartant une utilisation sur les écrans tactiles. Maintenant, les chimistes de l'Université de Californie proposent pour la première fois une solution qui se révèle déjà prometteuse.

Ils ont développé un matériau autoréparatreur. En plus de résister aux rayures, il se rassemble tout seul après qu’il se soit brisé du moment que les morceaux sont suffisamment proches les uns des autres. Le processus prendrait moins de 24 heures d’après le chimiste Chao Wang qui a mené la recherche. Le matériau est constitué d’un polymère extensible et d’un sel ionique. Cette composition permet de l’étirer jusqu’à cinquante fois sa taille originale tandis que les interactions ion-dipôle jouent un grand rôle dans la fonction autoréparatrice.

L’équipe conduite par Chao Wang a présenté leurs recherches à l'American Chemical Society. Le scientifique ne cache pas son optimisme : « Les matériaux autoréparatrices peuvent sembler loin d’une application réelle, mais je crois qu'ils équiperont très bientôt nos téléphones cellulaires ».

> > >  Lire aussi Apple aurait commandé les écrans OLED du prochain iPhone à Samsung

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire