Des experts en santé infantile demandent la disparition de Facebook Kids

Ce groupe affirme que l'application va empêcher le développement sain et harmonieux des enfants en âge d'aller en maternelle et en primaire, à cause du temps qu'ils vont passer devant un appareil numérique.

Les préoccupations de cette coalition issue de la réunion de plusieurs ONG découlent d'études récentes établissant un lien entre l'augmentation des cas de dépression, de mauvaises habitudes de sommeil et de l'image corporelle malsaine dont les enfants et les adolescents font l'objet lorsqu'ils utilisent de façon accrue les médias sociaux et les appareils numériques.

Lors du lancement de Facebook Kids, Mark Zuckerberg avait déclaré que la compagnie ferait en sorte de donner aux parents le plus d'outils que possible afin de contrôler l'utilisation des réseaux sociaux de leur enfant. "Mais même si ces mesures de protection étaient efficaces", dit la lettre, "l'impact global de l'application sur les familles et la société risque d'être négatif, ce qui normalisera l'utilisation des médias sociaux chez les jeunes enfants et créera une pression des pairs pour que les enfants créent leur premier compte."

Quand Facebook présente Facebook Kids comme un moyen de protéger les préadolescents, la coalition estime que l'application semble plutôt conçue pour fidéliser les enfants envers les réseaux sociaux dès leur plus jeune âge, et lorsque Facebook affirme que Kids permettra aux enfants de garder contact avec leurs grands-parents, la coalition rétorque qu'ils n'auront qu'à utiliser Face Time ou Skype.

Jean Twenge, professeure de psychologie à l'Université de San Diego, affirme que l'absence de publicité et le contrôle de la liste de contacts par les parents sont un bon début, mais elle ajoute que l'entreprise aurait aussi dû songer à imposer des limites de temps d'utilisation de l'application aux enfants. Un garde-fou que Facebook a sans doute sciemment souhaité ignorer (leur objet final, mais inavouable, étant probablement que l'enfant passe le plus de temps possible sur leur plateforme).

En conclusion, la coalition demande à Facebook de mettre fin à l'application plutôt que de l'améliorer, car elle estime qu'un enfant de moins de 12 ans n'a pas besoin de fréquenter les réseaux sociaux.

>> À lire : Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Découvrez Tom's Guide pour plus d'informations sur Android et les applications Android.

Rendez-vous sur les forums Tom's Guide en cas de problème sous Android

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire