Snapchat prépare son entrée en Bourse pour 2017

D’après la presse américaine, Snapchat aurait lancé une procédure d’introduction en Bourse (IPO) début novembre. Selon le Wall Street Journal, la société pourrait bien rentrer en Bourse dès le mois de mars 2017. La valorisation serait d’environ 25 milliards de dollars (23,3 milliards d’euros) soit l’une des plus importantes venant d’une start-up high-tech depuis celle de Facebook en 2012.

Snapchat n’a pas hésité à opter pour une procédure confidentielle, ce qui lui évite de devoir dévoiler ses données financières. L'entreprise n’a jamais vraiment caché ses intentions d’entrer en Bourse. Même si le réseau social présente une forte croissance chaque année, la société attendait d’avoir une source de financement solide avec notamment les publicités pour pouvoir entamer la procédure.

Un peu plus concurrencer Facebook

Snapchat est très intéressant pour les entreprises qui veulent toucher une cible plus jeune. Au fil des mois, le réseau social a su développer une activité publicitaire solide notamment grâce à ces filtres personnalisés. Fort de ses 150 millions d’utilisateurs à travers le monde et de ces dix milliards de vidéos par jour, Snapchat se sent donc prêt pour s’introduire en Bourse dès l’année prochaine.

Avec une croissance plus forte d’année en année, Snapchat compte bien atteindre le milliard de dollars l’année prochaine. La compagnie compte pour cela diversifier son business. Snapchat a par exemple, récemment lancé une paire de lunettes de soleil dotées d’une petite caméra baptisée Spectacles. Ce type de nouveau produit permettra à Snapchat de diversifier ses sources de recettes. La procédure d’introduction en Bourse est loin d’être terminée mais tout est réuni pour dire que la start-up de cinq ans est prête à atteindre son objectif.

>>>>>> Lire aussi : Facebook a essayé d'acheter Snow, le Snapchat venu d'Asie

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire