Cassini capte les nuages estivaux d'une lune de Saturne

Afin de percer les mystères de Saturne et de ses principaux satellites, l’agence spatiale américaine (NASA) avait envoyé dans l’espace la sonde spatiale automatique Cassini dont la mission serait de surveiller les conditions météorologiques de ladite planète et ses lunes, dont la plus grosse est Titan.

Après un voyage de 7 ans dans l’espace, Cassini accoste Saturne début juillet 2004 et enchaîne plus de 125 orbites qui se sont étalées sur une décennie. À ce jour, les images prises par la sonde ont révélé un monde submergé par les lacs et les océans liquides de méthane riches en hydrocarbures et en composés organiques.

Nuages de gaz estivaux sur Titan

Titan est plus grand que la planète Mercure, et en dehors des planètes Terre et Vénus, c'est le seul autre monde du système solaire connue pour avoir une atmosphère dense. Entre le 29 octobre et le 30 octobre dernier, Cassini a pris toutes les 20 minutes pendant 11 heures, une image infrarouge de l'hémisphère nord du satellite qui est actuellement en saison estivale.

Dans un time-lapse publié par la NASA, on peut découvrir les clichés qui révèlent le cycle de vie des nuages ​​gazeux composés de méthane planant au-dessus de Titan et qui balayent son paysage à une vitesse d'environ 14 à 22 miles par heure.

>>> Lire aussi Les anneaux de Sature enfin expliqués

Ces curiosités font de Titan une destination particulièrement prisée des scientifiques en raison de ses ressources potentiellement exploitables, mais aussi la possibilité que Titan puisse héberge une forme de vie à base de cyanure. Cassini a entamé sa dernière année de mission spatiale qui se terminera le 15 septembre 2017.

Nuages estivaux sur Titan, la lune de Saturne

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire