E3 2006 : la conférence de Sony

Infos-du-Net.comL’E3 est le salon du jeu-vidéo le plus important, c’est le moment pour chaque constructeur de dévoiler ses armes et pour chaque éditeur de donner ses munitions, afin que puisse enfin se livrer cette nouvelle guerre des consoles. Cette nuit, Sony a donné sa conférence pour le lancement du salon. Comme on s’y attendait, de nombreuses révélations concernant la PS3 étaient au rendez-vous.

Une conférence mitigée

Elle était très attendue, cette conférence Sony, dans la mesure où la firme devenait de plus en plus énigmatique quant à l’avenir de sa console. Aujourd’hui, beaucoup de points ont été éclaircis au terme d’une conférence somme toute relativement décevante. La conférence commence avec un point sur la PSP, des chiffres de ventes et autres arguments qui font rêver les actionnaires pour continuer sur une présentation des nouvelles fonctionnalités de la console (les flux RSS et les autres fonctions Web, comme le support du flash).

Tournée vers la HD et le jeu en ligne

Vint ensuite la partie la plus intéressante : la PlayStation 3. Sony commence par confirmer ce que l’on savait déjà : la PS3 sera compatible avec toute la ludothèque de Sony, ce qui lui donne accès dès sa sortie à un catalogue fort de 15 000 titres. La console pourra également interagir avec l’actuelle PSP via le port Memory Stick qu’elles auront en commun ou encore par l’USB. Autre chose : la PlayStation 3 sera bien jouable sur le salon, ce qui met fin à de nombreuses rumeurs. Le premier “jeu” présenté lors de la conférence n’était autre qu’une version haute définition du célèbre Gran Turismo 4 sur PS2. C’est donc dans une résolution de 1920x1080 que les journalistes présents ont pu découvrir les capacités de la console au niveau graphique, capacités qui semblent avoir du mal à convaincre.

Vinrent ensuite quelques précisions sur le jeu en ligne. Vous le savez déjà, Sony compte fermement se lancer dans une stratégie online, qui fait partie intégrante de l’avenir mondial du jeu vidéo. La PS3 permettra donc au joueur d’obtenir une liste d’amis, des classements, des profils d’autres joueurs, d’envoyer et recevoir des messages textuels ou vocaux, de bénéficier d’un flux d’infos et d’un chat vidéo, le tout gratuitement, selon ce qui a été annoncé. Peu d’informations en revanche sur le jeu en ligne lui-même. Enfin, Sony a annoncé le lancement des PlayStation Card qui, comme pour le service de Microsoft, seront des cartes prépayées de 50 $ permettant d’effectuer toute sorte de petits achats en ligne (démos, vidéos, jeux PS1 pour la PSP, etc.).

Quelques jeux sont alors présentés au cours de vidéos plutôt alléchantes. On retiendra au hasard Tekken 6, Metal Gear Solid 4 ou Final Fantasy XIII (quand le XII vient de sortir).

Nouvelle manette et annonces fracassantes

Mais cette conférence ne pouvait pas se terminer sans les quelques détails cruciaux sur la PS3 que les journalistes étaient venus chercher. Ainsi, Ken Kutaragi, absent tout le reste de la conférence, entre sur scène pour présenter le prototype définitif de la manette de la PS3. Le boomerang semblait ne pas avoir séduit les foules et Sony en a tenu compte, puisque cette “nouvelle” manette est une copie conforme de la Dual Shock à quelques exceptions près. Après tout, c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. Il s’agira donc d’une manette sans fil rechargeable par un port USB et proposant comme grande nouveauté la reconnaissance du mouvement sur six axes. La démonstration faite de cette manette gyroscopique n’a cependant pas convaincu l’assistance, l’utilisateur semblant peiner à déplacer son engin correctement dans Warhawk.

Tout cela pour en arriver enfin à ce que tout le monde attendait : la date de sortie et le prix. La PlayStation 3 sera donc équipée d’un disque dur de 20 Go de série et sera vendue à partir du 11 novembre au Japon au prix de 59 800 yens, soit 421 euros. Dans l’optique d’une sortie mondiale évoquée précédemment par la firme, elle devrait être disponible à partir du 17 novembre, soit seulement 6 jours plus tard, aux États-Unis et en Europe pour le prix de 499 $ et 499 €. La PlayStation 3 sera cependant vendue en deux packs, à l’instar de la Xbox 360 de Microsoft, le second étant le même proposant un disque dur de 60 Go, et vendu 599€. On nous avait prévenus que la PlayStation 3 serait chère, voilà qui est fait. Cependant, lorsqu’on connaît les énormes problèmes de logistique rencontrés par Microsoft lors du lancement quasi-mondial de sa console, on se demande comment Sony espère tenir la cadence avec un rythme aussi élevé et une sortie le même au jour sur deux continents.

Infos-du-Net.com


Infos-du-Net.com


Infos-du-Net.com


Source : Gamekult
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
45 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • dark-toxic
    faut étre dingue pour mettre 500 euro dans une console!!ou pire encore...600 euro!
    0
  • Drife
    je ne suis pas d'accord , pour 500 euros tu as des composant extrèmements performants , des graphisme absolument au TOP du TOP.
    pour avois l'équivalent en PC il te faudrait dépenser bien plus , a vus de nez , 3 fois plus .
    0
  • petitemarmotin
    A part qu'un PC ne sert pas qu'au jeu, tu a beaucoup plus de possibilité avec un PC qu'avec une console (et c'est pas la possibilité de faire tes courses en ligne qui va chnager quelques choses...)
    0