SpaceX : la colonisation de Mars débutera dans moins de dix ans

Mardi soir, le PDG de SpaceX, Elon Musk, dévoilait son plan de voyages habités vers Mars, avec une ambition, la colonisation de la planète rouge.

Ce mardi 27 septembre sera probablement à marquer d’une pierre blanche. C’est la date à laquelle a été dévoilé, pour la première fois, le projet de colonisation de Mars par Elon Musk, fondateur de Paypal, du constructeur automobile Tesla, mais surtout de l’agence spatiale américaine SpaceX. À l’occasion d’une conférence de presse, l’ingénieur a développé comment il comptait, à partir de 2024, envoyer des personnes sur la planète rouge avec comme objectif de coloniser Mars.

« L’histoire va bifurquer entre deux directions. La première est que nous resterons sur Terre à tout jamais et il y aura forcément un événement d’extinction. L’alternative est de devenir une civilisation d'exploration spatiale, une espèce multiplanétaire », a-t-il expliqué. Pour ce faire, SpaceX développe actuellement un nouveau modèle de vaisseau spatial, pouvant accueillir plus de 100 passagers et propulsé par un lanceur quatorze fois plus puissant que le Falcon 9 actuellement testé par l’entreprise. Le trajet vers Mars durerait dans un premier temps 80 jours, en fonction de la distance séparant Mars de la Terre, et pourrait être réduit jusqu’à 30 jours.

Pour une véritable colonisation de la planète rouge, Elon Musk espère que ses vaisseaux, réutilisables, effectueront plus de 1000 trajets vers Mars avec un départ tous les 26 mois, lorsque les deux planètes sont le plus rapprochées. Afin d’inciter un maximum de personnes à partir, il a également réduit drastiquement les coûts de ce voyage. Alors que le ticket vers Mars est actuellement estimé à 10 milliards de dollars par passager, il souhaite le faire baisser au coût moyen d’une maison : « Nous pensons que le coût du voyage vers Mars coûtera finalement en dessous de 100 000 dollars ».

À long terme, l’objectif est clairement que les passagers s’installent sur la planète rouge. Une fois arrivés à la surface, il souhaite que les explorateurs prennent en charge l’aménagement de Mars avec des infrastructures, la cultivation d’espaces verts pour générer de l’oxygène et une véritable terraformation de la planète. SpaceX n’a cependant pas précisé comment s’organiserait la vie une fois sur place, laissant le soin aux futurs passagers de s’organiser.

SpaceX Interplanetary Transport System

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire