SpaceX obtient le feu vert de la FCC pour créer un réseau internet satellitaire à haut débit


 

SpaceX a obtenu l’accord de la FCC et pourra créer son réseau Internet à haut débit par satellite. Ainsi, d’ici 2024, des milliers de petits satellites seront envoyés en orbite autour de la Terre.

Gwynne Shotwell, directeur de l’exploitation chez SpaceX, affirme : « c’est un pas important pour SpaceX vers la construction d’une nouvelle génération de réseau Internet à haut débit par satellite. Celui-ci fournira à la planète entière un accès Internet fiable et rapide, dans les zones les plus mal desservies tout particulièrement ».

Le projet, appelé Starlink, a tout de même de nombreux détracteurs, ses concurrents notamment, qui estiment que la mise en orbite de milliers de satellites (plus de 12 000 au total) les empêcherait de lancer leurs propres projets d’Internet par satellite, tant au niveau de la bande passante disponible qu’au niveau du nombre de satellites déjà en orbite (y a-t-il assez de place pour autant de satellites dans l’espace, et les mesures de sécurité seront-elles adaptées lorsque ces satellites désorbiteront ?). Jessica Rosenworcel, de la FCC, déclare qu’une révision générale des règles concernant l’utilisation commerciale de l’espace est nécessaire, et que « toutes les activités révolutionnaires qui se développent dans notre atmosphère se déroulent dans un cadre légal obsolète. Nous devons nous préparer à la prolifération de satellites en haute altitude. Pour résumer, on a du pain sur la planche ».

>>  À lire : SpaceX : le projet d'Internet par satellite avance avec la mise en Orbite de Tintin A et B
>> Plus : Premiers essais prévus en 2019 pour les vaisseaux martiens de SpaceX

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire