Spectre et Meltdown : Intel publie un patch, Microsoft le désactive

Spectre et Meltdown, les deux plus grosses failles de sécurité de l'histoire de l'informatique, n'en finissent plus de faire parler d'elles. Si Intel, le principal intéressé, tente cahin-caha de combler les trous, le fondeur n'en finit plus de se prendre les pieds dans le tapis. À tel point que Microsoft a dû déployer en urgence un « correctif du correctif » d'Intel.

Intel est désormais pris dans la tourmente de Spectre et Metldown, et malgré tous ses efforts, il va lui être très difficile de s'en extirper indemne. Bon nombre d'experts ont en effet constaté dès le départ les effets négatifs des correctifs publiés par Intel, et même Linus Torvalds, le créateur de Linux, avait tapé du poing en arguant qu'ils étaient « bons à jeter à la poubelle ». En conséquence, le 22 janvier dernier, Intel demandait aux utilisateurs d'arrêter d'appliquer ses correctifs. L'un des correctifs développés par le fondeur visait à réduire les effets de Spectre dans sa Variant 2 (mais pas à les supprimer totalement), mais ne faisait que rendre instable la machine, et pouvait même causer des pertes de données.

Pour contrer le patch d'Intel, Microsoft vient donc de déployer un correctif destiné à désactiver le patch CVE-2017-5715. Le correctif KB4078130 de Microsoft est disponible pour Windows 7, Windows 8.1, Windows 10 et même pour Windows Server. Enfin, si vous êtes l'heureux possesseur d'une tablette Surface, sachez que vous obtiendrez le correctif via le Windows Update. Le géant de Redmond prévoit de déployer un autre correctif dès qu'Intel aura trouvé un microcode plus efficace que celui diffusé récemment.

>> Spectre et Meltdown : tous nos conseils pour mettre à jour vos PC, Mac, Android et iPhone

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire