Sphero, maison mère de BB-8 est en crise

Sphero était prêt à conquérir le monde l'année dernière. Après les licences relatives à Star Wars, Spiderman et Flash McQueen, la société a revu à la hausse son objectif de production annuelle. Pourtant, le succès n'a pas été au rendez-vous, le chiffre d’affaires réalisé durant les fêtes n’était pas à la hauteur des attentes. L’entreprise a donc licencié 45 personnes, la majorité travaillait dans son siège dans le Colorado, mais ce remaniement concernait aussi les bureaux localisés au Royaume-Uni et à Hong-Kong. Selon un porte-parole de la compagnie : "Nous avons restructuré notre équipe pour mieux l'aligner sur nos besoins de produits". Ce responsable a aussi souligné que leurs produits relatifs à l’éducation se vendent bien. Ils vont ainsi intensifier leurs efforts sur ce créneau.

Les robots de Sphéro facilitent l’apprentissage du codage

L’entreprise est présente sur le secteur éducatif depuis quelque temps. Elle profite de ses robots pour mieux cibler les écoles avec sa plateforme SPRK + Education. Celle-ci facilite l’apprentissage du codage en invitant les enfants à programmer leurs jouets connectés. Le porte-parole de Sphero a insisté sur le principal atout de l’entreprise : elle peut maîtriser la chaîne à 100%, "de la création jusqu'à la commercialisation." Comme la robotique éducative est extrêmement compétitive, la réussite ne serait pas automatique.

>>> Lire aussi : Sphero mini : un robot à contrôler avec son smartphone ou avec des grimaces


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire