Splashpower : du neuf dans le rechargement

La société Splashpower risque de révolutionner la conception de l’électronique mobile, telle que nous l’entendons aujourd’hui. La société britannique vient de faire évoluer le concept même du rechargement de batteries énergétiques, puisque, grâce à son invention, on pourra dorénavant recharger des batteries sans pour autant connecter un appareil mobile via un câble électrique, prolongé d’un transformateur. Il suffira de poser l’objet à recharger sur une simple tablette qui rechargera la batterie sans nécessiter une connexion physique, tout cela par la simple magie d’une technologie par induction (si l’on en croit les propos tenus par le PDG de Splashpower lors d’une interview donnée sur LCI, lors du CEATEC de Tokyo).



Bien qu’au premier abord on puisse penser à un attrape nigauds de seconde zone, plusieurs articles et reportages en direct de plusieurs salons forcent à constater que ça a bien l’air de fonctionner. D’après le constructeur du dispositif, il suffit de poser l’appareil électrique à recharger (il faut donc qu’il ait une batterie rechargeable) sur une tablette pour qu’il puisse «faire le plein». Evidemment, comme cela ne fonctionne pas par miracle, l’utilisateur doit fixer un adaptateur-récepteur sur la batterie de l’appareil, afin qu’elle puisse se recharger. A terme, Splashpower pense que les dispositifs récepteurs seront montés par défaut dans tous les appareils d’électronique mobile, afin qu’ils puissent se passer de ce fameux adaptateur. L’idée est donc de concevoir un seul et même rechargeur pour une multitude d’objets Hi-Tech mobiles.

Pour le moment, deux formats de tablettes seront commercialisés d’ici la mi 2006. Le petit format est annoncé autour de 40 €, et il faut s’attendre à un prix avoisinant des 150-200 € pour le grand format. Les adaptateurs seront vendus autour de 20 €.