Spotify prend de court iTunes sur le social

L'accueil NouveautésL'accueil NouveautésSpotify vient de mettre à jour son logiciel de streaming musical. Cette « nouvelle génération » du service met l’accent sur le social via Facebook Connect et prend ainsi une longueur d’avance sur ses concurrents directs : Deezer et iTunes.

Synchro iPhone par Wi-Fi

Pour Annina Svensson, responsable du service en France, « l’objectif est de se focaliser sur le service sans regarder la concurrence et ainsi polluer notre développement technique ». « Nous voulons en faire plateforme la plus ouverte possible et insérer d’autres acteurs dans Spotify pour nous adresser à la plus large audience possible », ajoute-t-elle. Cette nouvelle version 0.4 se donne donc pour mission « d'être une réponse crédible au piratage ». Pour cela Spotify mise sur deux nouvelles fonctionnalités : l’ajout de sa propre bibliothèque locale (par exemple depuis iTunes) et l’interconnexion avec Facebook.

En plus des sept millions de titres proposés actuellement par Spotify, le logiciel propose donc d’importer sa propre musique. Si on le fait depuis iTunes, les listes de lectures du logiciel d’Apple seront également importées. Si la chanson existe dans le catalogue, elle sera remplacée par cette version, toutes les autres seront lues depuis le fichier local. Avantage de cette solution pour les abonnés premium, les morceaux locaux pourront être exportés sur l’iPhone via Wi-Fi. Une fonctionnalité de synchronisation sans fil attendue depuis longtemps dans iTunes. Malheureusement, le logiciel iPhone de Spotify est victime de la non-gestion du multitâche par le téléphone pour les logiciels tiers. Impossible de faire autre chose sur son mobile pendant que l’on écoute de la musique.

Hyperconnexion à Facebook

La connexion à Facebook met l’accent sur la socialisation de l’écoute musicale. En s’identifiant avec son compte Facebook, on ajouter ainsi tous ses « amis » utilisant également Spotify. Au fur et à mesure de leur inscription au service, la liste se met à jour automatiquement. En plus de publier sur sa timeline ses listes de lecture ou chansons préférées, le système met surtout l’accent sur le partage. Les playlists de ses amis sont accessibles (on peut configurer ce qui est public ou non), mais l’on peut également envoyer à chacun d’en eux de manière privée des morceaux qu’on l’on apprécie dans la boite de réception de chacun.

Pour l’instant disponible dans six pays (Norvège, Suède, Finlande, Royaume-Uni, Espagne et France), Spotify compte 7 millions d’utilisateurs, dont 320 000 premiums (soit 4,5 %). Créée en 2006, la société a lancé ses services il y a un peu moins de deux ans, en octobre 2008. Malgré le rachat du service de streaming Lala.com récemment, Apple n'a toujours pas intégré ses fonctionnalités à iTunes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • Allian
    Ce serait tellement simple de relire les articles et d'enlever les fautes... "prend de court". Titre de l'article. Pas lu plus loin, le reste doit être à l'avenant.
    0
  • JSZ
    Une coquille peut arriver à tout le monde. Dommage de ne pas avoir lu le reste.
    0
  • Anonyme
    Je reste surpris du peu d'utilisateurs Premium... Moi j'en fait parti depuis quelques mois, et je dois dire que c'est vraiment le système d'écoute musicale le plus pratique... La pub tous les 2 à 3 morceaux devenant très vite gavante... je trouve que 9,90 € par mois pour une écoute tranquille et à volonté est tout à fait acceptable... C'est vrai que la version iphone est pas mal non plus puisqu'elle permet de stocker, mais juste pour l'écoute puisqu'il n'est pas possible de faire autre chose.. ca c'est vraiment super dommage... mais bon.. on s'y fait...
    0