Spotify passe la barre des 70 millions d'abonnés et peaufine son entrée en bourse

Spotify prépare aussi ses débuts en bourse. La société suédoise a demandé une autorisation auprès des autorités américaines en décembre dernier. La plateforme de streaming souhaiterait procéder à une "cotation directe". Pour faire simple, aucune nouvelle action ne serait émise lors de cette entrée.

Spotify dispose d’un trésor de guerre important

Les spécialistes avancent trois raisons pour expliquer cette stratégie inhabituelle. Premièrement, ses 70 millions d’abonnés payants fournissent une liquidité importante à la société. Elle n’aurait donc plus besoin de réaliser une levée des fonds. Ensuite, une introduction en bourse permettrait à ses actionnaires de vendre leurs parts. Étant donné que de nombreux salariés ont investi, ils pourraient convertir une partie de leurs actions en argent frais. Enfin, cette option écarterait les banques d’investissement qui prélèvent des commissions importantes sur chaque  opération. Au cas où sa demande est validée, Spotify réaliserait une économie estimée à 300 millions de dollars.

Parallèlement à son entrée en bourse, Spotify doit également faire face à une plainte déposée par Wixen Music Publishing qui lui réclame une compensation de 1,6 milliard de dollars pour utilisation de chansons sans licence.

>>> Spotify encourt une amende de 1,6 milliard de dollars

Posez une question dans la catégorie News du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire