Attention, Spotify peut maltraiter votre SSD

Spotify est potentiellement dangereux pour les SSD. Son comportement sur ordinateur affecterait la durée de vie du volume sur lequel son application est installée.

Suivant les intrigantes allégations d’utilisateurs sur les forums de Spotify, nos confrères d’ArsTechnica se sont mis en quête de reproduire et analyser les pérégrinations de Spotify sur un SSD. Ils se sont aperçus que son application (Windows, macOS et Linux, sans distinction) peut copier entre 5 et 10 Go par heure, et ce, même lorsqu’aucun titre n’est joué et que l’utilisateur n’intervient pas dans ses menus.

A ce rythme, on atteint entre 45 et 90 To de données écrites par an. C’est là que les problèmes s’annoncent puisqu’un SSD comme l’Intel 600p, par exemple, est prévu pour encaisser 72 To en écriture. Une seule année d’utilisation de l’application Spotify pourrait donc en théorie tuer ce SSD.

>>> Lire : Apple Music et Spotify s'accordent sur les remix

Bien évidemment, il existe des SSD ou des disques durs plus résistants, mais l’activité de Spotify ne leur est pas pour autant bénéfique, entraînant un vieillissement prématuré de ces supports.

Ce problème est observé depuis cinq mois par des utilisateurs. Depuis la publication de l’article d’ArsTechnica, Spotify s’est exprimé. Le service indique avoir pris en compte les avis de sa communauté et a déployé une mise à jour pour corriger ce bug. Pour s’en défaire, il faut mettre à jour son application en version 1.0.42, laquelle est en cours de déploiement.

>>> Télécharger Spotify pour Windows

>>> Télécharger Spotify pour macOS

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire