Spotify : 2 millions d'utilisateurs contourneraient les pubs



À la fin de l'année 2017, Spotify signalait 157 millions d'utilisateurs actifs, environ 54% utilisaient la version gratuite de l’application. Toutefois, cette gratuité implique la présence de pub. La compagnie suédoise a donc lancé une vaste opération visant à prévenir les comptes qui se servaient d’une version truquée pour écouter leurs morceaux préférés gratuitement tout en bloquant les annonces. Moins d’un mois après, deux millions de comptes ont été supprimés.

Une réelle menace pour la réussite de Spotify

Le géant du streaming gagne de l’argent avec ses abonnés premium et ses partenaires commerciaux. Ce piratage constitue un donc un souci pour la compagnie. Même si l’augmentation du nombre d’utilisateurs se traduit par une hausse des coûts d’exploitation, les publicités permettent d’amortir les frais relatifs aux abonnés non payants. Comme la présence des fraudeurs égratigne la confiance des annonceurs, le chiffre d’affaires de Spotify se réduirait en conséquence.

L'entreprise espère que celles et ceux qui utilisent la version gratuite deviendront un jour des abonnés premium. Et pourtant, la chance de voir les pirates contracter un abonnement payant est vraiment mince. Désormais, Spotify espère que l’ampleur de ce phénomène ne découragera pas les éventuels investisseurs avant son entrée à la bourse de New York.

>>> Lire aussi : Spotify fait appel à ses utilisateurs pour améliorer sa base de chansons

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire